Digitalisation du cabinet : Les offres digitales à déployer chez les clients, suite et fin


Cette semaine nous allons voir : Quelles sont les autres offres digitales à déployer chez les clients ?



Les offres digitales, la suite


Nous avons détaillé la semaine dernière les principales offres digitales qui peuvent être déployées très rapidement chez les clients, et qui constituent les outils qui sont les plus demandés parmi l’ensemble des offres digitales que le cabinet peut proposer, il nous reste à voir les autres outils qui peuvent sans nul doute intéresser les clients et qui pourront constituer une seconde approche auprès d’eux pour les fidéliser.


3. Les outils de comptabilité partagée

Lors de la création d’une entreprise, le problème qui occupe le plus l’entrepreneur après le choix de son statut juridique et de la constitution de sa société, est à coup sûr l’organisation de sa gestion administrative et comptable, l’expert-comptable peut avoir là son rôle à jouer, pour conseiller à son client l’utilisation de son outil de production comptable en mode partagé.

La proposition d’un outil comptable partagé peut se faire de 2 façons :

· Le client a prévu dés le démarrage de sa société l’embauche de personnel administratif, et c’est alors un abonnement qui inclue un accès complet aux outils de production comptable (saisie, éditions, déclaration de TVA, révision de base, etc..), qui lui est proposé.

· Le client démarre seul son activité, en se donnant la possibilité d’embaucher du personnel administratif par la suite lorsque son business aura décollé, à ce moment là il pourra lui être proposé un abonnement qui lui permet la consultation de son dossier comptable, tout en confiant au cabinet le soin de réaliser pour son compte les travaux de saisie, de révision, ainsi que l’établissement de la déclaration de TVA. Dans ce cas le cabinet pourra fournir en supplément, un tableau de bord flash mensuel, regroupant les principaux indicateurs de gestion de l’activité de son client.


Principaux avantages pour le client : Le travail en mode collaboratif sur les outils de production comptable utilisés par son cabinet, lui permettra de bénéficier de l’agilité de répartition des tâches comptables, en confiant au cabinet la tenue et la réalisation des déclarations de TVA au démarrage de son activité, puis de reprendre en main la gestion de son administratif et de sa comptabilité lorsqu’il aura progressé dans son activité, et qu’il pourra embaucher du personnel administratif.

Principaux avantages pour le cabinet : Les dossiers comptables des créateurs d’entreprises étant tenu au cabinet par un collaborateur comptable, l’organisation des tâches en est facilitée, et les délais légaux peuvent être respectés, car l’ensemble des tâches comptables sont entièrement maitrisées par le cabinet.

Cela permet avant tout la mise en place sur nouveau chaque dossier, d’une organisation complètement étudiée, lors de l’élaboration des processus internes de traitement des dossiers en tenue confiés au cabinet.


4. Les outils d’aide au recouvrement de créances

La santé d’une entreprise peut rapidement être compromise si le recouvrement de ses créances venait à dysfonctionner, c’est pourquoi il est possible de faire appel à un service de recouvrement, lors d’un retard ou d’un défaut de paiement d’une facture.

Le service de recouvrement prend en charge le suivi des relances, ainsi que toutes les démarches juridiques visant à récupérer l’ensemble de la créance qui lui a été confié par le client, lors de la souscription au service en ligne.

Le montant du recouvrement est diminué de la commission prévue par le contrat conclu directement entre le client et la société de recouvrement qui propose un service complètement dissocié de l’abonnement principal que le cabinet propose à son client.

Il est aussi possible de souscrire au moment de l’émission d’une facture, à une assurance prévoyant le versement d’un dédommagement couvrant l’insolvabilité du débiteur, l’indemnité perçue par l’assureur garantissant le recouvrement de la créance, pouvant être plus ou moins importante en fonction du risque encouru.

Un autre service qu’il est possible de proposer, pour contribuer à la bonne santé financière de ses clients, est un système de cession de créance (dailly ou affacturage), qui permet aux chefs d’entreprises de céder leurs créances professionnelles à des sociétés financières, qui seront chargées de recouvrer les créances en lieu et place de leurs cédants, après avoir procédé au paiement immédiat de la dette auprès du créancier, sous déduction des intérêts calculés en fonction des dates d’échéance prévues initialement sur chaque facture cédée.

Tout peut se faire à partir de l’application de facturation proposée par le cabinet à ses clients qui souhaitent disposer d’un logiciel de facturation collaboratif, les différents outils d’aide ou de sécurisation des paiements sont ainsi proposés à la demande sous forme d’add-in ou de plugins (modules d’extension), avec abonnement ou sans engagement, et l’ensemble des conditions particulières spécifiques à chaque service, sont portées à la connaissance du client avant toute souscription. Le client dispose ainsi d’une palette de services complets qu’il peut activer en fonction des besoins que son entreprise peut requérir tout au long de son activité.


Beaucoup d’autres services feront leur apparition dans les prochains mois, et ils viendront s’ajouter sur la longue liste de tous ceux qui existent déjà, ils permettront sans nul doute aux cabinets d’expertise comptable qui ont su prendre le virage digital, et engager tous les changements nécessaires en interne, de rester dans la course, et prendre la tête du peloton des cabinets précurseurs et qui vont de l’avant coûte que coûte.


Je m’adresse à mes fidèles lecteurs pour leur signaler que la fréquence de parution de mes articles allait passer d’hebdomadaire à mensuel, ceci pour me permettre de vous proposer une variété plus large des sujets traités, et suivre un peu plus l’actualité de mon sujet de prédilection, que représente la digitalisation des cabinets d’expertise comptable.

Je vous donne donc rendez-vous au 2 mars 2020.


Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur cet article ou si l’aventure de la digitalisation vous tente aussi, n’hésitez pas à me contacter à digitalisation[@]afosys.fr

NB : Enlevez les [] pour me contacter sur l'adresse digitalisation[@]afosys.fr

65 B Boulevard des Alpes 38240 MEYLAN

0 458 479 014

Politique de confidentialité

Nous contacter

Nous trouver

Nos services

Infogérance informatique à Grenoble -

Accompagnement à la digitalisation à Grenoble

Externalisation administrative à Grenoble -

Organisation administrative et comptable à Grenoble

  • Gris Facebook Icône
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon