Du cabinet des années 2000 au cabinet du futur, comment y parvenir ? La saga suite 9 et fin

Mis à jour : 30 juil. 2019


Cette semaine nous allons voir la Conclusion sur la saga « Du cabinet des années 2000 au cabinet du futur… »


Partie 1 L’analyse


Durant les 9 semaines de diffusion de cette saga consacrée à la transformation d’un cabinet bien installé dans les années 2000, nous avons aborder de multiples sujets qui lui ont permis de se métamorphoser en cabinet du futur.

Nous avons débuté la saga le 28/05 par la mise en place des outils de dématérialisation qui ont été généralisés à l’ensemble des dossiers du cabinet et pour lesquels l’ensemble collaborateurs se sont formés afin de se familiariser avec les outils digitaux, et ainsi être en mesure d’en faire la promotion auprès de leurs clients, puis nous avons enchainé en deuxième et troisième semaine sur les services collaboratifs proposés aux clients, afin de partager le travail effectué sur les dossiers, dans le but de permettre un réajustement des coûts des missions.

Nous avons enchainé en semaine 4 et 5 sur les outils numériques et certificats électroniques mis en place au sein du cabinet pour automatiser les techniques de préparation et d’envoi des plaquettes annuelles, ainsi que des lettres de mission, pour parvenir ensuite en sixième semaine à la méthode d’envoi aux clients des factures par email pour parachever la transformation digitale complète du cabinet.

Une fois l’organisation interne du cabinet complètement remaniée et transformée, il fallait répondre aux exigences de transformation des services internes et outils de communication en lien avec l’extérieur, ces méthodes ont été développées dans les 3 derniers articles, et c’est en septième semaine que nous avons vu comment un portail salarié fut mis en place pour permettre aux collaborateurs de bénéficier d’un espace sécurisé pour effectuer leur demande de congés payés, consulter leurs bulletins de paye et demander le remboursement de leurs notes de frais, et en semaine 8 nous avons eu l’occasion de détailler la création d’un site web et d’une newsletter proposée à l’ensemble des clients dotés d’une adresse électronique.

Pour permettre la mise en place ou l’évolution de l’ensemble des services et outils, il fallait aussi faire évoluer les infrastructures matériels et réseau du cabinet, c’est en toute dernière semaine que nous en avons parlé, avec le choix de migration vers la fibre optique qui a permis au cabinet de se donner les moyens de ses actions et de s’ouvrir vers de nouveaux horizons.


Partie 2 Les outils


Tous les outils de développement ont été utilisés par le cabinet pour arriver aux résultats escomptés, le numérique, l’internet et les nouvelles technologies ont été autant d’atouts qui lui ont permis de se positionner dans les wagons de tête du train du futur.

Ces outils sont certes couteux pour certains, mais une fois la réflexion aboutie, et la décision prise de se projeter dans l’avenir, les moyens et les méthodes pour y parvenir sont déployés dans le temps, de telle sorte que cela rentre dans les budgets alloués.


Partie 3 Les résultats


Après plusieurs mois d’efforts et de travail acharné, les résultats tant attendus ont finis par arriver et le cabinet qui auparavant utilisait beaucoup de papier pour imprimer les factures à envoyer aux clients, ou pour préparer les plaquettes des comptes annuels, s’est transformé en cabinet digital, n’imprimant plus les mails reçus, et utilisant les impressions qu’à de rares occasions , envoyant les documents par mail aux clients avec signatures électronique et gérant tous ses documents dans une G.E.D[1] regroupant tous les documents numérique du cabinet.

Ce goût pour la digitalisation a été transmis à leurs clients qui ont apportés leurs contributions en acceptant une nouvelle organisation de la méthode dont est géré leurs dossiers grâce à l’appui des démat’Box et des services collaboratifs de comptabilité.

C’est ainsi que chacun y a trouvé son compte, le cabinet a gagné en organisation et a conservé l’ensemble de ses clients, qui en acceptant de collaborer à la réalisation de certaines tâches à effectuer sur leurs dossiers (scan des factures, tenue partielle ou complète de leur comptabilité..), ont permis le maintien de leurs budgets d’honoraires, et même dans certains cas ont bénéficié d’une baisse en rapport à leurs contributions sur leurs dossiers.


[1] La gestion électronique des documents désigne un procédé informatisé visant à organiser et gérer des informations et des documents électroniques au sein d'une organisation. Le terme GED désigne également les logiciels permettant la gestion de ces contenus documentaires. Wikipédia


Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur cet article ou si l’aventure de la digitalisation vous tente aussi, n’hésitez pas à me contacter à digitalisation[@]afosys.fr

NB : Enlevez les [] pour me contacter sur l'adresse digitalisation[@]afosys.fr




A partir de la semaine prochaine nous verrons le Replay de la saga « Du cabinet des années 2000 au cabinet du futur… »


65 B Boulevard des Alpes 38240 MEYLAN

0 458 479 014

Politique de confidentialité

Nous contacter

Nous trouver

Nos services

Infogérance informatique à Grenoble -

Accompagnement à la digitalisation à Grenoble

Externalisation administrative à Grenoble -

Organisation administrative et comptable à Grenoble

  • Gris Facebook Icône
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon