Le Télétravail forcé va-t-il accélérer la digitalisation des cabinets ?


Ce mois-ci nous allons voir : Comment le télétravail généralisé peut donner un coup de boost à la transformation digitale des cabinets ?



Le Coronavirus - COVID 19


On ne parle plus que de ça, le COVID 19 est à la une de tous les journaux et de nos chaines d’information depuis plusieurs mois, et les sujets qui tournent autour du Coronavirus remplissent les sujets d’actualités presque 24 heures sur 24.

En plus des conséquences graves sur la santé, générées au sein de toute la population mondiale, la pandémie a mis à mal, et pour un bon bout de temps, l’ensemble de l’économie planétaire, et nous ne sommes pas encore en mesure à ce jour, de mesurer le degré de gravité que le confinement de plus de la moitié de la population mondiale a causé aux entreprises, et aux commerces qui ont été obligés de fermer leurs portes, contraints de mettre en chômage partiel la totalité de leurs salariés.

Seules les entreprises ou les commerces reconnus par l’état comme essentiel, ou d’une importance vitale pour la nation, comme le secteur de l’alimentaire, les services d’information, les transports, et bien sûr les services de santé, sont restés en activité en appliquant malgré tout les gestes barrières[1], et les recommandations éditées par les autorités de la santé (distanciation sociale, lavage très fréquent des mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique, port de masques et de gants…), et ont redoublé d’efforts pour fournir à l’ensemble des français confinés chez eux, les denrées alimentaires, l’information, et les soins médicaux qui n’avaient jamais été aussi sollicités.

Les entreprises tournées vers les secteurs du conseil, et des services aux entreprises, ont pu quant à elles aussi poursuivre leur activité, mais de façon moins évidente, car en fonction des besoins que leur personnel pouvait exprimer, de par leurs obligations familiales qui pouvaient requérir la présence de l’un des 2 parents pour garder les enfants à la maison, suite à la fermeture de toutes les écoles, lycées et universités, elles pouvaient en toute connaissance de cause, décider de rester malgré tout en activité, mais en permettant à leurs salariés disponibles et sans contraintes familiales, d’exercer leur activité professionnelle depuis leur domicile.


Le télétravail avant le confinement général


Comme il est décrit sur Wikipédia, « le télétravail est une activité professionnelle effectuée en tout ou partie à distance du lieu où le résultat du travail est attendu » ; il est plus fréquent dans les activités tertiaires qui produisent des services, et en particulier dans les activités de conseils, comme les cabinets d’expertise comptable.

Le travail de tenue et de révision des collaborateurs comptables se déroulait essentiellement jusqu’alors dans les locaux des cabinets, le télétravail était réservé à de rares occasions, pour les collaborateurs qui vivaient éloignés des bureaux, et qui pouvaient soit en cas d’intempéries, soit pour des raisons familiales justifiées, demandaient à bénéficier du télétravail.

Il pouvait aussi être prévu de télétravailler selon un planning bien défini à l’avance, car il fallait prévoir de récupérer les dossiers et documents nécessaires aux tâches qui devaient être réalisées en dehors du cabinet.


Les dossiers clients étaient constitués jusqu’à présent en majorité par des documents papier, qu’il fallait classer dans des dossiers (classeurs et autres trieurs), et qui devaient être transportés pour des besoins de consultation et de traitement.

Depuis quelques années déjà la digitalisation avait permis de transformer la vie des collaborateurs de cabinets, en diminuant voire en supprimant complètement l’utilisation de l’impression des documents au profit de la scannérisation, et de leur classement dans la GED (Gestion électronique de documents) du dossier, mais la généralisation du traitement numérique des documents comptables n’était pas encore la priorité de tous les cabinets comptables, et c’est le confinement forcé de tous les collaborateurs qui va sans doute permettre d’accélérer le processus de digitalisation de l’ensemble des cabinets.


Le télétravail durant le confinement général


Certains cabinets avaient anticipé le début du confinement total, initié par le président de la république le soir du 16 mars 2020, après une fermeture complète, et pour une durée indéterminée de toutes les écoles, collèges, lycées, et universités annoncées le 12 mars 2020 ; « on le sentait venir » disaient certain, quand d’autres non surpris par le poids des mesures annoncées, affirmaient « c’était à prévoir... » , et c’est la raison pour laquelle tous les responsables de cabinets, qui étaient en mesure de s’organiser avant l’annonce de la mise en application du confinement total, pour préparer au mieux la poursuite de leur activité et celles de leurs salariés, avaient déclenché la mise en télétravail pour une durée indéterminée, de l’ensemble de leurs collaborateurs quelques jours plus tôt, en les dotant de tous les outils de travail (ordinateur portable, double écran, scanner, connexion VPN et TSE…) indispensables à la continuité de leurs dossiers, et qui leur permettraient de faire face à la situation inédite jamais connue jusqu’à ce jour.

Les cabinets les plus avancés dans la digitalisation de leurs outils de travail, n’ont pas mis très longtemps à réagir, et sans aucun état d’âme, se sont empressés de transmettre leurs recommandations à leurs collaborateurs, afin qu’ils puissent travailler de chez eux comme s’ils étaient au cabinet, tout en utilisant les moyens de communication (Microsoft Teams, Slack…) mis en place pour l’occasion, ou opérationnels au sein des cabinet depuis l’achèvement de leur transformation digitale.

Ceux qui s’étaient laissé distancer, ou qui n’avaient pas encore pris le train de la digitalisation, se sont organisés tant bien que mal, afin de permettre à certains de leurs collaborateurs de rester chez eux, tout en assurant la poursuite de leurs missions du mieux qu’ils pouvaient, et d’autoriser la poursuite de l’activité dans les locaux pour les autres, dans le respect total des gestes barrières et de la distanciation sociale.


L’avenir du télétravail


Cette crise inédite et non encore achevée, responsable d’autant de tragédies, nous aura forcé en quelque sorte, à réfléchir sur l’ensemble des comportements que nous avons adopté depuis quelques dizaines d’année, ainsi qu’aux décisions des gouvernements successifs de délocaliser des productions effectuées jusqu’alors en France pour des raisons de rentabilité, et à revenir enfin à des choix, intégrant un peu plus le côté humain que le financier.

Elle aura permis aussi, et sans nul doute, de démontrer aux réfractaires au progrès, que l’avancée doit se faire, et se fera tôt ou tard, et que le fait d’avoir pu prendre le train de tête, peut garantir à ses passagers de conserver une place privilégiée dans le peloton du marathon, que les cabinets d’expertise comptable ont intégré depuis que la libéralisation des métiers du chiffre a été lancée en août 2015.

Beaucoup de cabinets d’expertise comptable, moins bien préparés que ceux qui avaient démarré leur transformation digitale en 2015 ou 2016, ont dû se résoudre à se lancer précipitamment dans la recherche de méthodes et de moyens pour leur permettre de poursuivre leur activité, ils s’en sortiront sans doute moins bien que les autres, mais ils finiront par adopter les principes et les usages de la dématérialisation totale, en prenant le soin de poursuivre leurs efforts jusqu’à la complète mutation de leurs outils, et de la conversion de leurs collaborateurs à ce nouveau fonctionnement.

Le télétravail en ressortira conforté, et saura s’ouvrir à un plus large public, d’autant que les progrès techniques de numérisation et de signature électronique auront fini de convaincre les plus réticents, en les confrontant directement à la situation qu’ils ne souhaitaient pas envisager, tout du moins « pas dans l’immédiat ».

#resterchezvous

[1]



Lavez-vous très régulièrement les mains



Utilisez un mouchoir à usage unique et jetez-le




Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir





Saluez sans se serrer la main, évitez les embrassades

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur cet article ou si l’aventure de la digitalisation vous tente aussi, n’hésitez pas à me contacter à digitalisation[@]afosys.fr

NB : Enlevez les [] pour me contacter sur l'adresse digitalisation[@]afosys.fr

65 B Boulevard des Alpes 38240 MEYLAN

0 458 479 014

Politique de confidentialité

Nous contacter

Nous trouver

Nos services

Infogérance informatique à Grenoble -

Accompagnement à la digitalisation à Grenoble

Externalisation administrative à Grenoble -

Organisation administrative et comptable à Grenoble

  • Gris Facebook Icône
  • Gris LinkedIn Icône
  • Gris Twitter Icon